La première étape du Design Thinking est l’empathie

La première éatape du Design Thinking - EmpathieNous vous avons déjà parlé du concept Design Thinking, une technique connue en innovation. La méthode Design Thinking a fait ses preuves chez les concepteurs en innovation. Adopter la pratique du Design Thinking, c’est se baser essentiellement sur l’humain. Nous vous en reparlons plus en détail dans cet article. Il sera question de la première étape du Design Thinking qui est l’empathie. Afin que vous puissiez saisir la portée de son influence et l’intégrer dans votre entreprise, il faut une bonne base de départ et les 7 prérequis indispensables pour faire preuve d’empathie, les voici :

Qu’est-ce que l’empathie :

L’empathie est un état d’esprit qui permet de se mettre dans la peau des utilisateurs pour comprendre leurs attentes vis-à-vis votre produit ou service. Vous vous élèverez à une certaine hauteur pour avoir une vision objective de ce que vous proposez. À savoir, se poser les bonnes questions et cerner les difficultés de réalisations pour les contourner par des solutions.

Comment avoir une attitude empathique ?

Faites comme si vous étiez débutant et que vous ne savez rien de l’objet d’étude. Cette attitude se décline en plusieurs points capitaux pour déconstruire les préjugés et avoir un nouveau regard objectif sur la phase de conception. D’abord, ne jugez pas, soyez curieux, posez des questions sur tout, cherchez de nouveaux schémas de pensée et écoutez beaucoup.

Comment y arriver ?

Il s’agit de se mettre entièrement à la place de l’utilisateur. Pour cela, vous pouvez mettre en place une étude par « Photo-reportage-utilisateur » qui sera un bon moyen de comprendre les attentes des utilisateurs. C’est l’étape pratique d’exploration qui se traduit par l’identification des sujets que vous souhaitez mieux comprendre. Après avoir expliqué à vos sujets l’objectif de cette étude, on fournit à l’utilisateur un appareil photo et des instructions à suivre. L’utilisateur analyse les photos prises et va renvoyer à l’auteur de l’étude des informations sur l’expérience vécue autour de l’objet d’étude. Les photos feront office d’exemples concrets des sujets qu’on souhaite traiter. L’utilisateur pourra donner libre court à ses observations à travers le « photo-reportage-utilisateur ».

QUOI ? COMMENT ? Et POURQUOI ?

Les observations doivent être tangibles et répondre à QUOI. La compréhension se fait par le COMMENT et l’interprétation par le POURQUOI. En maîtrisant ces trois questions, vous serez ainsi à même de vous mettre dans la peau d’un observateur neutre qui se trouve dans une situation concrète. Observez en même temps les émotions.

Bien préparer une entrevue :

Pour être en situation d’interviewer, il faut bien préparer son entrevue, en suivant ces quatre étapes importantes :

– Mettre en place un brainstorming
– Trouver les thèmes et les classer en ordre d’importance.
– Enfin, précisez les questions afin qu’elles soient les plus brèves possible.

 L’entrevue empathique :

Comment diriger une entrevue empathique avec vos utilisateurs? Comment cerner ses besoins et analyser ses émotions? En premier lieu, questionnez, questionnez et toujours questionnez de façon neutre et ouverte. Veillez à laisser libre cours aux histoires et cherchez ce qui ne va pas. Ne répondez jamais vous-même aux questions. Un mot à ne jamais mentionner dans vos questions est « habituellement ». Ne craignez pas les moments de silence, profitez-en pour tout noter !

 Comprendre les habitudes des « utilisateurs extrêmes » :

Pour comprendre les besoins, il faut interroger les « utilisateurs extrêmes ». En effet, leurs habitudes sont importantes dans votre étude, car leurs usages intensifs dévoilent des besoins qui sont vite identifiés. Pour les trouver, allez au contact d’eux et sélectionnez les plus extrêmes d’entre eux.

Maintenant que vous avez compris les 7 prérequis pour faire preuve d’empathie, appliquez-les dès maintenant pour réussir une interview. Car vous avez toutes les cartes en main pour diriger une entrevue empathique !

Patrick Sirois
psirois@triode.ca

Chez Triode nous travaillons étroitement avec votre équipe pour vous aider à définir votre stratégie de produits, en misant notamment sur la réduction des risques associés à l’innovation dans des environnements particuliers et souvent fortement réglementés.



Publicités

un commentaire

  1. […] reconnaît un « insight » selon les 3 W: 1. What: Qu’est-ce que le client fait? 2. Why: Pourquoi le fait-il? 3. Wow: Wow, personne n’avait identifié ou noté ce problème […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :