Le Design Thinking pour améliorer les soins de santé

20120609-093530.jpgLes problèmes que vivent les établissements de santé au Québec (et ailleurs) sont plutôt complexes. La plupart des approches traditionnelles d’amélioration ne fonctionnent tout simplement pas pour une raison simple: on oublie l’humain dans le processus.

Une alternative consiste à étudier les possibilités d’améliorer l’expérience humaine (c.à.d.patients, médecins, infirmières, etc.) et de traduire les idées en résultats tangibles pour les institutions et leurs parties prenantes. Par le Design Thinking, un processus de conception éprouvé, nous  nous assurons de comprendre l’expérience client  pour alimenter le développement de concepts, pour prototyper et surtout pour passer à l’action et atteindre les résultats visés.

Par exemple, Triode anime des ateliers d’une journée complète où les participants prennent part à des activités pratiques pour prototyper des solutions aux problèmes les plus pressants dans le système de santé. Le Design Thinking devient une force de plus en plus répandue dans les soins de santé. La Clinique Mayo et Kaiser Permanente sont des leaders dans l’utilisation du Design Thinking pour améliorer les soins de santé. Le Design Thinking se révèle être efficace en raison de l’accent mis sur les besoins de l’utilisateur final.

Traditionnellement, la prestation de soins de santé a été très concentrée sur la pratique dans les différentes procédures et la spécialité des  médecins. Le défi est que c’est un point de vue d’un consultant plutôt qu’une perspective prospective. Les décideurs se concentrent sur ​​des données historiques plutôt que sur  les besoins actuels comme point de départ. Pourtant, les patients, en particulier, ceux avec une maladie chronique ont un impact massif et croissant sur ​​l’ensemble du système.

C’est pourquoi le point de départ de nos projets est toujours l’utilisateur final. En se concentrant sur l’expérience des gens au sein du système de santé, il devient facile d’améliorer (avec impact) les différents services et  produits. Il faut penser au-delà des murs de l’hôpital avant, pendant et après le traitement. Cela a un impact réel sur le résultat final. Par exemple, le taux de réadmissions inutiles est de 15% en Ontario. Il s’agit d’un énorme fardeau pour le système de santé et le remède ne devrait pas être plus de traitements!

En utilisant les principes de design, nous pouvons créer des services qui répondent plus efficacement aux besoins des patients et améliorer l’efficacité et l’efficience du système. Mais pour y arriver, il faut savoir changer notre point de vue.

 

Patrick Sirois

psirois@triode.ca

Chez Triode nous travaillons étroitement avec votre équipe pour vous aider à définir votre stratégie de produits, en misant notamment sur la réduction des risques associés à l’innovation dans des environnements particuliers et souvent fortement réglementés.



 

 

Publicités

un commentaire

  1. […] Accélérer l’innovation ne veut pas dire de couper les coins. Ça signifie simplement que vous faites plus la bonne chose et vous perdez moins de temps à faire ce qui n’ajoute pas de valeur à vos projets. L’exemple d’outils pour accélérer l’innovation dans l’industrie des soins … […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :