La créativité à la rescousse de l’innovation

Comment le Design Thinking et l’abandon de quelques conventions sont utiles à l’innovation.

Lorsque le PDG de la société qui a inventé la bouteille tourbillon de Coca-Cola et le logo Starbucks, partage certains de ses secrets, nous devrions tous l’écouter attentivement. Lippincott est une société publique américaine spécialisée dans le branding et le design. Rick Wise, le PDG de l’entreprise écrit sur ​​la façon dont son entreprise allie créativité et la pratique pour tirer la meilleure partie de l’approche du Design Thinking.

Première stratégie de Wise est d’embaucher des employés qui sont multi-facettes: ses cadres sont un peu créatifs et ses concepteurs sont de bons hommes affaires. Ensuite, il examine les moyens d’apporter les divers intérêts et les talents de ses employés dans le milieu de travail. Que leurs hobbies impliquent la photographie, la mode, ou l’écriture, une entreprise vraiment créative va trouver les moyens de les intégrer dans le processus créatif. De cette façon, les expériences et les émotions sont introduites dans le milieu de travail et le processus de développement

Le modèle d’affaires de Lippincott est fondé sur la démocratie et la collaboration. Les réunions sont ouvertes à tous les membres du personnel qui souhaitent exprimer leurs opinions et participer aux remue-méninges. Après les premières idées échangées autour d’un grand groupe de personnes (divergence), le responsable de la discussion se concentre et se rétrécit les possibilités (convergence). L’entreprise est prudente et traite les stratèges et les designers équitablement, y compris de leur  payer un salaire égal, pour qu’il soit clair que les deux aspects du processus sont tout aussi importants. La collaboration entre les deux disciplines n’est pas obligatoire et décomposée en tâches dans un système de gestion de projet; à la place les employés décident eux-mêmes comment diviser le travail cas par cas. On est loin des firmes d’avocats!

Les règles à Lippincott  ne sont volontairement pas rigides. Les opérations au jour le jour permettent une grande flexibilité ainsi que la créativité peut s’épanouir correctement. D’un autre côté, les employés sont informés des objectifs et du budget pour qu’ils sachent où sont les limites.

Lippincott a eu beaucoup de succès avec ces méthodes, les utilisant pour aider les clients à aller dans de nouvelles directions et élargir leurs perspectives sur les produits qu’ils conçoivent.

Comment votre entreprise peut intégrer ces méthodes pour favoriser la créativité et se demander «et si?» au lieu de «pourquoi?» et «comment»?

Patrick Sirois

psirois@triode.ca

Patrick Sirois

Chez Triode nous travaillons étroitement avec votre équipe pour vous aider à définir votre stratégie de produits, en misant notamment sur la réduction des risques associés à l’innovation dans des environnements particuliers et souvent fortement réglementés.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :