eXposé tendances IDS 12 Toronto

Du 26 au 29 janvier 2012 se tenait la quinzième édition de l’IDS (Interior Design Show) à Toronto.  Ce salon est le plus grand événement du genre au Canada.  Il rassemble plus de 50 000 visiteurs annuellement dont 10 000 professionnels et au-delà de 300 exposants.  J’y suis allé et voici ce que j’y ai observé.

Du côté tendance couleur (même si les puristes vous diront que ce n’est pas des couleurs), c’est une constance depuis quelques années, on y voit du noir, du blanc et du gris.  Ceci dit, les proportions ont un peu changé.  On y retrouvait environ 60 % de gris, 25 % de noir et 15 % de blanc.  Pour les tons de gris, ça s’étalait du très pâle, pur et chaud (souris) jusqu’au moyen-foncé et chaud (éléphant), mais très peu d’anthracite.  La couleur accent, telle qu’annoncée plus tôt dans l’année par Pantone, fut le tangerine.  On a eu la chance d’y voir plusieurs variations d’oranger allant du plus délavé au plus éclatant.  Il n’y avait aucune chance de manquer l’accent cette année.

Le matériau ayant la meilleure présence fut le bois.  Tendance lourde depuis un certain temps, on le retrouve au naturel, brut, travaillé, transformé et même mélangé à d’autres matériaux.  Oubliez les bruns chocolat (ça fait déjà un certain temps qu’il n’y en a plus).  Le noyer est pratiquement la seule essence « foncée » qu’on a pu voir.  Les teintes médianes étaient de mise.

Le titre de la grande progression revient au feutre.  Ça semble bizarre, mais on le retrouve de plus en plus et en utilisations toutes plus original les uns que les autres.   Que ce soit en accessoire mode, en habillage mural ou en mobilier, il semble vouloir prendre sa place.  Pour ma part, je le garde en tête pour l’utiliser dans mes prochains projets.

On pouvait aussi voir beaucoup de verre (surtout dans les cuisines).  Il était givré ou lustré, clair, blanc ou de couleur.  On l’utilisait surtout pour la profondeur qu’il peut apporter.  Vraiment une touche de classe et de luxe à saveur moderne.

Finalement pour les matériaux, on retrouvait les composites d’agrégats synthétiques (ce qu’on entend plus souvent sous le nom de « solid surface »), l’acier (du brut jusqu’à l’inox) et plusieurs plastiques.

Autres mentions honorables : des styles rétro (années 50) sont toujours présents, l’asymétrie et l’aléatoire contrôlés ont la cote et le surdimensionné à toujours sa place si vous avez l’espace…

Patrice Lachance

plachance@triode.ca

triode.ca

À propos de Triode

Triode est une firme-conseil spécialisée en stratégie de produits. Triode aide ses clients à réduire les délais et les risques liés au développement de produit par une meilleure compréhension des besoins clients (Étude de marché), une définition de produit claire et finalement la création d’un modèle d’affaire viable (business case).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :