Processus de génération d’idées…bien plus qu’une séance de créativité!

Voici un article portant sur les conclusions d’une recherche scientifique exhaustive sur le processus de génération d’idées réalisée par des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie.

L’article est publié par Michel Bélanger de Créativité Québec et nous apprend que la technique du brainstorming appliquée en équipe est loin de s’avérer aussi efficace que lorsqu’elle est appliquée selon un processus hybride combinant, à l’exemple de la technique du groupe nominal, le travail individuel et en équipe.

Dans une grande variété d’organisation, les groupes génèrent un certain nombre de solutions relatives à la résolution d’un problème et en sélectionnent ensuite quelques-unes dans le but de poursuivre leur évaluation et les développer. Au cours de cette recherche, on a évalué le degré d’efficacité de deux processus différents de fonctionnement en groupe dans la réalisation de cette tâche. Dans le premier cas, il s’agit d’un groupe travaillant ensemble en tant qu’équipe (le processus d’équipe) alors que dans le deuxième cas, il s’agit d’individus travaillants seuls dans une première phase et en groupe dans une deuxième phase (le processus hybride).

Quant à l’efficacité résultant d’une activité de génération d’idées, ces chercheurs la définissent en termes de qualité portant sur la meilleure idée choisie par le groupe. Leur théorie est basée sur l’observation de ces deux groupes en fonction de quatre variables caractérisant spécifiquement le processus de résolution créative de problème, soit (1) la qualité moyenne des idées générées par le groupe (2) le nombre d’idées générées (3) la variance dans la qualité des idées générées (4) l’habileté du groupe à discerner la meilleure idée sur l’ensemble des idées générées.

En général, les recherches réalisées au cours des 50 dernières années ont défini la notion d’efficacité en termes de qualité de l’idée moyenne résultant d’une démarche de génération d’idées en ignorant toute différence relative à la variance dans les idées ainsi que l’habilité du groupe à discerner la meilleure idée.

Au cours de leurs travaux d’expérimentation, les chercheurs de l’Université de Pennsylvanie ont observé que les groupes employant le processus hybride (synonyme de groupe nominal) sont en mesure de générer plus d’idées, d’en générer de qualité supérieure et de discerner les meilleures, comparativement aux équipes se limitant simplement au travail en groupe. De plus, ils ont constaté que le principe du brainstorming consistant à construire sur les idées des autres telles qu’on l’a toujours enseigné est contre-productif. Selon eux, les équipes appliquant ce principe ne créent pas davantage d’idées et n’en créent pas de meilleures…

Lien vers l’étude

Merci à Michel Bélanger de Créativité Québec.

Patrick Sirois

psirois@triode.ca

triode.ca

À propos de Triode

Triode est une firme-conseil spécialisée en stratégie de produits. Triode aide ses clients à réduire les délais et les risques liés au développement de produit par une meilleure compréhension des besoins clients (Étude de marché), une définition de produit claire et finalement la création d’un modèle d’affaire viable (business case).

20111223-084340.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :