Démystifier le Fuzzy front end!

L’expression Fuzzy front end est utilisée pour décrire les premières phases du développement de produits. Les phases où on sait qu’on doit innover et développer un nouveau produit, mais on ne connaît pas encore quoi exactement.

Ce sont les phases où le management demande des comptes à l’équipe de R&D et marketing…alors qu’on n’a pas d’idées du prix coûtant ou des spécifications du produit.

Avant d’y « voir clair » et de pouvoir se commettre sur une envergure de projet, un échéancier et un budget, et ultimement un business case, il faut défricher et savoir naviguer dans « le flou ».

Pour se permettre de clarifier cette phase, voici quelques trucs:
1. Gérez les attentes de vos patrons efficacement. Ça ne sert à rien de travailler sur un budget détaillé si n ne connaît pas l’envergure du projet. Il faut commencer par déterminer l’envergure avec précision (i.e. inclus, exclus, contraintes, hypothèses, etc.). Trop de patrons veulent voir une analyse de rentabilité avant d’allouer des ressources à un projet d’innovation!

2.  Déterminez les attentes du management de l’entreprise. Quelles sont les attentes de l’équipe de gestion? Percer un nouveau marché? Prendre des parts de marché à un concurrent? Développer un tout nouveau produit? Ou simplement améliorer sensiblement un produit existant? La gestion du risque est trop souvent ignorée par les principaux acteurs. Quel est votre niveau tolérance au risque? Et celui de votre équipe?

3. Une fois les attentes ciblées, organisez une séance de remue-méninges (Pour plus d’info voir: Plaidoyer pour des séances de brainstorming efficaces). Invitez des collègues qui seront affectés au projet. Misez sur une équipe multidisciplinaire et invitez quelques « externes » (Clients, consultants, experts, etc.). À la fin de la séance, assurez-vous d’avoir en main des idées qui sont en ligne avec les objectifs d’affaires.

4. Pour être palpables et avoir plus de chances de succès une idée de nouveau produit ou service doit répondre à quelques critères:

  • Être attirante pour les clients cibles;
  • Être originale par rapport à l’offre existante sur le marché;
  • Avoir un potentiel d’expansion (scalable);
  • Être profitable…il faut s’éloigner des lost leaders si vous désirez innover;
  • Être en ligne avec les objectifs corporatifs;
  • Être réalisable dans un délai acceptable.

5. Finalisez cette phase avec un business case démontrant pourquoi le nouveau produit ou service répond aux objectifs corporatifs.

Il y a plusieurs aspects à maîtriser dans la phase Fuzzy d’un développement de produit. En espérant que ces quelques trucs puissent vous aider à mieux naviguer dans le « flou »!

La clé pour réussir dans cette phase c’est savoir connecter la créativité avec les objectifs d’affaires.

Patrick Sirois

psirois@triode.ca

triode.ca

À propos de Triode

Triode est une firme-conseil spécialisée en stratégie de produits. Triode aide ses clients à réduire les délais et les risques liés au développement de produit par une meilleure compréhension des besoins clients (Étude de marché), une définition de produit claire et finalement la création d’un modèle d’affaire viable (business case).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :